Avis des lecteurs : Les comptes du Bonheur

-Une amie m’a prêté votre roman. J’ai passé 80 ans et il est vrai qu’il n’y a pas d’âge pour tomber amoureuse. Ce sentiment ne vieillit pas, il ne prend pas une ride, lui. Moi, la pomme reinette, je suis toute fripée de l’extérieur, mais mon coeur est tout lisse. Merci de parler de nous, les vieux! H.B.

-Et de 31, je les ai tous et je les relis de temps à autre. J’aime beaucoup votre écriture. Lorsque je vous lis, c’est comme si vous me racontiez l’histoire rien que pour moi. Lucy

-Félicitations chère Émilie ! Tes écrits sont des bijoux dont on ne se lasse pas et tu mérites amplement cette belle reconnaissance ! Amitiés à tout le groupe du CAL, Béatrice D.C.

-Bravo pour cet article dans la Côte. Je me réjouis tout plein de lire ton roman dont la Côte nous donne un sorte de résumé. Pour moi, l’amour à 16 ans ou 73 ans, c’est toujours l’amour avec ses émotions, ses soubresauts et ses câlins. Donc je me réjouis de lire ton opus le soir dans ma cabine à côté de Susi, de jour sur le pont supérieur ou avant le repas dans le salon du bateau que j’espère un peu cossu. Olivier

-A peine achevée la lecture de ton dernier récit plein de légèreté et de relations très tendres, ces « Comptes du bonheur », je suis retombée sur terre avec les comptes du malheur en Nouvelle-Zélande. Serèn

-Je n’avais encore rien lu de vous, j’ai dévoré votre roman. De belles histoires comme celle-là font du bien. C’est bientôt mon anniversaire et je vais demander à mes enfant de m’offrir toute votre collection. Merci de nous faire rêver. Merci! Fabienne