Accueil

Bienvenue sur le site internet des Éditions Planète Lilou

Besoin d’ailleurs…
Alors je m’imagine, au bord de la mer, face à elle afin de la voir bouger, frémir, et comme les vagues sur la grève déposer mes pensées une à une sur du papier. Je ne veux entendre aucune autre musique que le bouillonnement de l’écume, comme un frémissement, telle une émotion intérieure partagée. Je ne veux pour éclairage que la lumière du jour et du soleil pour les reflets dorés. Je ne veux pour horizon que l’infini pour mieux me perdre dans mes pensées. Je ne veux pour présence à mes côtés que l’inaccessible… Ainsi, pendant un temps, je pourrais enfin réaliser mon rêve… devenir Verbe!
Emilie Salamin-Amar

El Campiche & Lilou: Je trie, donc de suis

Découvrez le nouveau clip « Je trie donc je suis » sur la chaine Youtube El Campiche & Lilou

 

 

 

Nouvelles publications 2019 :

Lire l’article du Journal La Côte à propos de la sortie des deux ouvrages cette année.

Les comptes du bonheur (Roman)
Romain chéri, je ne peux pas te demander de m’aimer avec la même intensité au fil des jours, à ce point-là, comme à présent, avec la même fougue et avec autant de passion, lui disait parfois Katya, mais je te demande de te souvenir de notre grand amour. De ne pas nous effacer de ta mémoire. Car vois-tu, je crois, je pense que quoi qu’il arrive, il y aura toujours en moi celle que je suis là, ce soir. Celle que tu aimes, là, à l’instant, à présent. Quelque chose de moi restera en toi. Certes, avec le temps, je changerai, et il en sera de même pour toi. C’est tout à fait normal. Aussi, sache que quoi que tu fasses, quoi qu’il t’arrive, je veux être toujours présente dans ta mémoire, tout comme toi dans la mienne. Et quand bien même si un jour nous étions touchés par la maladie d’Alzheimer ou une autre pathologie dégénérative, toi et moi, mon amour, nous faisons partie intégrante de notre passé commun, et jusqu’à notre mort nous nous souviendrons du temps béni où nous ne formions qu’un. Où nous étions «nous». En savoir plus >>

 

Poèmes Microbulles (illustré) (Poèmes & Chansons)
«Ecrire pour moi est vital» explique Emilie Salamin–Amar. Les écrivains sont les maîtres des mots. Et venant d’une écrivaine, il s’agit de loin pas d’une formule. Prolifique, elle a à son actif 31 livres à ce jour. Grande voyageuse, elle fait voyager à présent ses personnages. J.Laurent, Journal La Côte. En savoir plus >>